Brest, port des records
#Records #Atlantique #TropheeJulesVerne
#TourDuMonde #Solitaire #Equipage
L'actus des records

La mise à l’eau du Maxi Edmond de Rothschild programmée le 17 juillet prochain

Débutée en octobre 2015, la construction du Maxi Edmond de Rothschild prendra fin dans quelques semaines chez Multiplast à Vannes après plus de vingt mois de gestation. Sous réserve naturellement de conditions météorologiques acceptables, la mise à l’eau du dernier-né des Gitana se tiendra le lundi 17 juillet au matin. Pour les membres du Gitana Team, plus que jamais à pied d’œuvre, le dernier mois de chantier a sonné et autant dire qu’à l’échelle du temps de fabrication réclamé par ce grand trimaran océanique de dernière génération ces quelques semaines paraissent bien peu de chose.

C’est toujours ainsi sur les fins de chantiers, quelle que soit la taille de l’unité concernée ! Dans les dernières semaines, l’activité redouble d’intensité et tous les corps de métiers cohabitent, dans des endroits parfois exigus, pour animer le squelette de carbone et parfaire l’ouvrage. Rien de plus logique donc que le hall Est du chantier, dans lequel a été assemblé le Maxi Edmond de Rothschild, prenne actuellement des allures de ruche.

Pierre Tissier, directeur technique du Gitana Team, est l’un des chefs d’orchestre de cette organisation. Au quotidien, il fait le lien entre l’équipe, le bureau d ´études et les différents fournisseurs et grands acteurs du projet du Maxi Edmond de Rothschild pour s’assurer non seulement de la qualité de la construction mais aussi de la parfaite tenue du planning : « Tout se met en place ici et nous sommes au jour près dans le tableau de marche que nous nous étions fixé. Il reste encore quelques aléas possibles sur certaines pièces en usinage mais si tout déroule comme prévu nous serons à l’eau le 17 juillet prochain ! L’accastillage est en place, l’électronique touche à sa fin et nous pourrons bientôt attaquer la pose des filets. Ce sera le cas dès la semaine prochaine quand la peinture des flotteurs sera achevée. Toute l’installation hydraulique est réalisée en parallèle car pour cette partie il fallait attendre la fin du composite de la plate-forme. Le mât et la bôme sont actuellement équipés à Lorient chez Lorima. Les appendices sont eux fabriqués par des prestataires extérieurs Re Fraschini en Italie pour les foils, C3 technologies à La Rochelle pour les safrans et Heol Composites pour la dérive et seront vraiment les dernières pièces à rejoindre le puzzle dans les tous derniers jours de chantier.»

La construction d’une unité prototype tel le Maxi Edmond de Rothschild est véritable défi technologique et humain tant par sa complexité technique et par le rassemblement de compétences qu’elle nécessite. « À un mois de la mise à l’eau, c’est un mélange d’impatience et d’appréhension forcément ! Ce projet du Maxi Edmond de Rothschild a commencé à germer dans nos têtes courant 2013 et d’ici quelques jours, semaines, il sera à l’eau. Sa sortie de chantier n’est qu’une première étape mais ce sera assurément un moment très fort pour nos armateurs et toutes les personnes qui ont collaboré de près à ce grand projet. Sur la totalité, des études à la construction des grandes pièces de la plate-forme ou encore des appendices ou des voiles, nous avons été plus de 250 à travailler, un chiffre important qui demande une parfaite organisation pour que le timing que nous nous étions fixé soit respecté » explique Cyril Dardashti, directeur du Gitana Team.

Source Gitana Team