Brest, port des records
#Records #Atlantique #Trophee Jules Verne
#Tour Du Monde #Solitaire #Equipage
Teams
Retour
Partage

Banque populaire

Depuis 26 ans, la Banque Populaire est un acteur engagé du monde nautique. En tant qu’armateur et compétiteur, elle s’illustre sur toutes les mers du globe en armant des voiliers de courses océaniques à l’image du Mono Banque Populaire VIII.

Avec le groupe BPCE dont elle fait partie, la Banque Populaire accompagne également le mouvement olympique français et l’Equipe de France pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, grâce à son partenariat avec le Comité National Olympique et Sportif Français. Cette stratégie originale fait d’elle un acteur impliqué dans toutes les dimensions de la voile, de l’initiation en club à la compétition du plus haut niveau et ce, sur l’ensemble du territoire français.

© C.Launay - tentative traversée record Atlantique 2014 - BPCE

La construction de Banque Populaire IX

Peut-on savoir à quoi ressemblera Banque Populaire IX ?
Nous  avons  souhaité  aller  aux  limites  du  cadre  du  collectif  Ultim pour aller chercher de la puissance, ce qui signifie que ce sera un trimaran de 32 mètres de long pour 23 de large. Cette  année,  le  gros  dossier  de  l’année  sera  consacré  à  la  définition des appendices. Nos architectes et nos calculateurs sont tous investis dans des défis de la Coupe de l’America, leur expérience  doit  nous  permettre  d’aboutir  à  des  appendices  plus fins, plus porteurs et plus efficaces.

Quelles sont les principales étapes de construction du bateau ?
La construction des flotteurs et des bras a débuté en février chez CDK à Port-la-Forêt, celle de la coque centrale chez nos amis anglais de Green Marine, l’assemblage de ces pièces aura lieu au chantier CDK de Keroman, en début d’année 2017. Le mât est également construit chez CDK dans le grand autoclave de Port-la-Forêt, tandis que les foils seront fabriqués à La Rochelle chez C3 Technologies, leur livraison est prévue pour la mise à l’eau, au printemps 2017.

Retrouvez-vous pour la conception et la construction de cet Ultime l’effervescence que vous aviez connue pour le Maxi Banque Populaire V ?
Oui,  nous  sommes  en  plein  dedans.  Sur  ce  projet  d’Ultime,  nous  sommes  à  cheval  entre  Archimède  et  le  vol  :  nous  voulons un bateau rapide et aérien, mais nous savons aussi qu’il faut rester raisonnable, parce que l’objectif de ce bateau est d’aller autour du monde en solitaire. Toutes ces questions sont assez novatrices et nous donnent l’occasion d’échanges très enrichissants entre le bureau d’études, les architectes, les calculateurs et Martin Fischer, le responsable du design et de la forme des appendices. Nous avons le sentiment de prendre part à l’histoire de ce que sera le vol partiel dans le monde de la course au large, c’est passionnant.

Armel Le Cléac’h
« J’ai profité de l’hiver pour participer à un maximum de réunions concernant le trimaran Ultime Banque Populaire IX. Les débats sont passionnants et je trouve que c’est important pour  moi  d’être  au  cœur  de  ces  discussions  pour  bien  comprendre  comment  Banque  Populaire  IX  sera  construit,  sachant que chaque pièce est essentielle dans la performance. Aujourd’hui, je commence à me projeter dessus, l’expérience que j’ai vécue sur Banque Populaire VII me permet de visualiser précisément ce qui m’attend. »

Vincent Lauriot-Prévost
«  Cela  fait  maintenant  dix  ans  que  nous  travaillons  avec  Banque  Populaire,  nous  avons  noué  une  grande  complicité  qui repose sur la confiance et le partage. Avec le Team, nous nous comprenons à demi-mots, leurs retours techniques sont toujours  pertinents,  parce  qu’ils  ont  une  grande  expérience  de la conception et de la construction de ce type de bateau. Avant de dessiner Banque Populaire IX, nous avons beaucoup échangé  avec  Armel  qui  avait  une  idée  claire  du  type  de  puissance qu’il se sentait capable de supporter seul sur cette taille de bateau. »

Construction Maxi Solo Banque Populaire IX