Brest, port des records
#Records #Atlantique #Trophee Jules Verne
#Tour Du Monde #Solitaire #Equipage
Teams
Retour
Partage

IDEC

Programme sportif (Team Sailing) 2016
Un nouveau record entre la France et la Chine en 2016
Recordman des records océaniques, Francis Joyon projette d’ouvrir avec le maxi-trimaran IDEC SPORT une nouvelle route maritime entre la France et la Chine, avec toujours un chronomètre comme référent.

Devenir le premier marin à détenir les deux plus prestigieux records du tour du monde, en solitaire et en équipage (le Trophée Jules Verne) : le nouveau challenge de Francis Joyon avec IDEC ne manque pas de sel. Il est à la hauteur d’un marin aussi discret à terre que dur au mal et battant en mer, qui s’est forgé au fil des années un palmarès exceptionnel.

IDEC et la grande aventure des records

Sa rencontre avec le groupe IDEC marque un tournant dans sa carrière. Aux côtés de son nouveau partenaire, Francis Joyon se lance dans une incroyable chasse aux records en solo, à commencer par le plus prestigieux : le tour du monde en solitaire sans escale. Il s’élance à bord de son premier trimaran géant, l’ancien Sport Elec d’Olivier de Kersauson, devenu IDEC, conçu pour un équipage de six à sept personnes. En 2004, il établit un nouveau temps de référence autour du monde en 72 jours 22 heures 54 minutes et 22 secondes : une véritable performance. Un an plus tard, la Britannique Ellen MacArthur lui ravit pourtant son record, donnant une bonne occasion à Francis de repartir. Entre-temps, il pulvérise un autre record mythique : celui de l’Atlantique Nord en solitaire. Mais lors du convoyage entre le cap Lizard et la Trinité-sur-Mer, épuisé, il s’endort et suite à une panne électrique son trimaran s’échoue sur les rochers de Saint-Guénolé. Un coup dur, mais le colosse ne se laisse pas abattre. Il fait construire un nouveau bateau spécialement conçu pour ses velléités de tour du monde.
A bord d’IDEC, deuxième du nom, il explose le record en 57 jours 13 heures 34 minutes et 6 secondes ! Un exploit immense, et à ce jour jamais égalé. A la barre de sa flèche rouge, il améliore d’autres grands records : Atlantique nord, 24 heures, Route de la Découverte. Fidèle à ses habitudes, Francis Joyon savoure le travail bien fait mais ne fanfaronne pas. A l’été 2013, après son nouveau temps de référence sur l’Atlantique nord, il déclarait joliment : « Il n’y a plus de héros de nos jours mais on peut espérer, parfois, être à la hauteur de ceux qui nous ont fait rêver quand on était plus jeunes ». Belle leçon de modestie de la part d’un navigateur qui aime aussi ouvrir de nouvelles voies maritimes comme il l’avait fait entre la France et l’Ile Maurice en 2009 ou lors de la Route de l’Amitié en 2014, et comme il le fera en 2016 lors d’un record inédit entre la France et la Chine.

Le nouveau défi de Francis
Dès l’automne prochain, Francis Joyon reprendra sa chasse aux records, en s’attaquant à nouveau au mythique Trophée Jules Verne, le tour du monde en équipage, à la barre d’un maxi trimaran (ex Groupama 3 puis Banque Populaire VII) au palmarès éloquent. Temps à battre : les 45 jours 13 heures 42 minutes et 53 secondes établis en 2012 par Loïck Peyron et son équipage sur Banque Populaire V. S’il parvenait à faire encore mieux, Francis Joyon deviendrait le premier homme à détenir les deux plus beaux records autour du monde : en solitaire et en équipage. La barre est haute, mais certainement pas hors de portée d’un marin de la trempe de Francis Joyon.

source : idecsport-sailing.com

Un bateau qui a fait ses preuves

Ancien Groupama 3 puis Banque Populaire VII, le nouveau maxi trimaran IDEC SPORT affiche un palmarès exceptionnel : détenteur du Trophée Jules Verne de 2010 à 2012, le bateau a aussi remporté les deux dernières éditions de la Route du Rhum – entre autres. Neuf ans après sa mise à l’eau, ce multi polyvalent a encore de beaux jours devant lui entre les mains expertes de Francis Joyon.

Caractéristiques techniques :

Architectes : Cabinet VPLP
Nom officiel : Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII
Longueur : 31,50 m
Largeur : 22,50 m
Déplacement : 18 000 kg
Tirant d’eau : 5,70 m
Hauteur du mât : 33,50 m
Structure : Carbone-Nomex
Voilure au près : 411 m²
Voilure au portant : 678 m²
Toute première mise à l’eau : Juin 2006